︎



Kilomet 109,
mode durable à la Viet



En route pour Hanoï à la rencontre de Thao Vu, fondatrice de Kilomet 109, qui nous a accueilli chez elle, dans sa cuisine. Un projet fascinant, bienveillant et qui replace la culture Vietnamienne au cœur des discussions.
 


Entretien avec Thao Vu

 21.06.2019




Thao Vu et les minorités ethniques vietnamiennes




“ Vietnamienne, je vis actuellement à Hanoï. Depuis 2012, je travaille sur la marque Kilomet 109 avec 4 minorités ethniques vietnamiennes.

Les Blue H’mong et Black H’mong en font partie. Situées dans les montagnes du nord du Vietnam, proche de la frontière chinoise, ces minorités fabriquent toujours leurs vêtements traditionnels : agriculture, tissage, teinture et façonnage. ”



Black H'mong - une minorité vietnamienne, photo ©Kilomet 109


Prêt à porter durable et intemporel



“Je développe des pièces de prêt à porter en combinant techniques traditionnelles et design contemporain vietnamien, avec une démarche globale de développement durable.

Je vends au Vietnam, mais aussi chez certains revendeurs au Portugal, à Berlin et à Seoul.”




Half-placket Shirt / photo ©Kilomet 109


Gauzy Jumpsuit / photo ©Kilomet 109


Explorer les techniques traditionnelles




“Chez Kilomet 109, tout est fait maison, de la récolte des plantes et du tissage, jusqu’au design et au façonnage des pièces. On ne peut pas faire plus authentique.

Aller plus loin que la tradition : je travaille main dans la main avec les minorités ethniques pour explorer de nouvelles techniques naturelles pour tout ce qui est matière et teinture. Par exemple, le chanvre est travaillé avec de la cire d’abeille pour le rendre moins brut et plus brillant. Ou encore, le coton est teint avec du thé vert.



Pigment indigo / photo ©Kilomet 109


Je cherche à sortir du style Ethnique stéréotypé, pour valoriser le savoir-faire avec un design contemporain. Je dessine tous les modèles et les fais produire à la main dans mon atelier à Hanoï.”



Thao Vu dans son atelier, à Hanoï / Photo ©Presque


Inclure plus de minorités, aller vers le sud



“ Depuis le début de l’aventure, je privilégie une croissance organique, pour que la marque se développe de manière naturelle. Ma prochaine étape est d’aller rencontrer et apprendre à travailler avec les minorités présentes dans le sud du Vietnam, avec leur savoir-faire unique. Par exemple, les Khmers travaillent le laquage de la soie : il y a un énorme potentiel de recherches de nouveaux rendus ! ”
 


Les mains marquées d’un artisan âgé de 70 ans, dans le village de Bà Tói /  Photo ©Kilomet109



Kilomet 109 : un nom évocateur



“ La marque est un voyage permanent : entre les villages des minorités et la capitale Hanoï, mais aussi entre le Vietnam et le reste du Monde pour faire connaître les savoir-faire en voie de disparition. ” 



Sa Pa, village H'mong situé dans les montagnes du nord du Vietnam / Presque ©


Le site de Kilomet 109 : ici
Instagram : @kilomet109
Facebook : @kilomet109

︎


Tous les entretiens avec les personalités rencontrées :

Mark
2018 ©presque ︎  ︎  ︎ Mentions légales︎Paris